Autres Enquête a Auprès de la Population sur l'Usage de Contraceptifs

 

DONNÉES DE PRÉVALENCE CONTRACEPTIVE OBTENUES DANS DES ENQUÊTES PRÉCÉDENTES


Avant l'EDS de 2007 et l'EGIM de 2010, au moins trois enquêtes auprès de la population ont été menées pour mesurer la prévalence contraceptive dans une ou plusieurs localités de la RDC.

1982-1984 ENQUÊTES DE PRÉVALENCE CONTRACEPTIVE


L'Enquête de Prévalence Contraceptive (EPC) de 1982-84, conduite par Westinghouse Public Applied Systems et l'Institut National de la Statistique (INS), constitue la première tentative de collecte de données sur l'usage de contraceptifs auprès de la population en RDC. Cette enquête couvre quatre villes principales (Kinshasa, Lubumbashi, Kisangani et Katanga), ainsi que deux régions rurales bénéficiant de systèmes de santé solides (Vanga et Nkara dans la province de Bandundu). Cette enquête a produit les résultats suivants sur l'usage de contraceptifs (méthodes modernes et traditionnelles) chez les femmes mariées de 13 à 49 ans.

Usage de contraceptifs chez les femmes mariées âgées de 13 à 49 ans
Kinshasa
26,4%
69,8%
Lumbumbashi
29,1%
66,7%
Kisingani
16,5%
52%
Kananga
10,7%
38,8%
Vanga
30%
80,3%
Nkara
5,9%
48,6%
Légende:
Méthodes modernes
Toutes méthodes

1981-1989 PROGRAMME D'ÉEDUCATION FAMILIALE (ENQUÊTE PRODEF)


Au début des années 1980, le projet PRODEF a mis en place la distribution communautaire de services de la planification familiale et en a évalué les effets dans une région urbaine du pays (Matadi) et une zone de santé rurale (Nsona Mpandu) dans le Bas Zaïre. L'enquête de base (1981) et son suivi (1984) ont permis d'évaluer l'impact du programme de distribution communautaire. Dans les deux régions étudiées (à la fois urbaine et rurale), la prévalence contraceptive a augmenté entre les deux enquêtes, résultant plus importante dans les régions bénéficiant du programme de distribution communautaire que dans les régions de comparaison.

Usage de contraceptifs chez les femmes mariées âgées de 13 à 49 ans (1981-1984)
Les données statistiques varient entre 0 et 20%
Matadi
4,4
4,5%
18,8%
16,2%
Nsona Mpangu
5,2%
1,6%
13,4%
10,4%
Légende:
1981: Treatment
1981: Comparison
1984: Treatment
1984: Comparison

PSND/ENQUÊTE DE L'UNIVERSITÉ DE TULANE


Le PNSD a reçu l'assistance technique de l'Université de Tulane pour conduire une enquête auprès de 1 500 hommes (âgés de 20 à 59 ans) et 1 500 femmes (âgées de 15 à 49 ans) à Kinshasa. Cette enquête a fourni des données sur la connaissance, les attitudes et les comportements relatifs au Sida et l'usage de contraceptifs. Bien que les données sur la contraception n'aient jamais été publiées officiellement, l'enquête indique que 6,6% des femmes mariées âgées de 15 à 49 ans utilisaient une méthode contraceptive. Cette information est retranscrite dans le graphique suivant représentant l'usage de contraceptifs à Kinshasa dans le temps.

TENDANCE DE LA PRÉVALENCE CONTRACEPTIVE À KINSHASA BASÉE SUR DIFFÉRENTES ENQUÊTES


Données entre les 1 - 20
1982: Westinghouse/INS
4,2
1988: PSND/Tulane
6,6
2001: EGIM2
11,2
2007: EDS
14,1
2010: EGIM3
12,5