ONG Internationales

 
 

ASSOCIATION DE SANTÉ FAMILIALE (ASF)|PSI


Mme. Gaby Kasongo
Directrice de Santé Maternelle et Infantile
Email: gkasongo@psicongo.org

M. Albert Chikuru
Directeur de Santé Reproductive
Email: achikuru@psicongo.org

M. Nestor Ankiba
Représentant pays de PSI et
Directeur Exécutif de ASF en RDC

Email: nankiba.inforever@yahoo.com Email: nankiba@psicongo.org

Adresse: 4630 Avenue de la Science, Immeuble USCT Bloc C Kinshasa Gombé Kinshasa, RDC

Téléphone:
(+243) 990 030 029
(+243) 995 902 059

Site Internet

L'ASF/PSI, une association à but non lucratif créée en 1987, est une des principales organisations dans le domaine de la santé en République Démocratique du Congo avec des programmes visant la lutte contre le paludisme et le VIH, la survie des enfants et l'amélioration de la santé reproductive à travers ses interventions en matière de la planification familiale (PF). En travaillant en partenariat avec le secteur public et le secteur privé, ASF/PSI distribue des produits permettant de sauver des vies, fournit des services cliniques et met en œuvre des projets de communication pour le changement de comportement qui donnent aux populations vulnérables le pouvoir d'améliorer leur santé. ASF/PSI mène ses interventions sanitaires dans neuf (10) des onze (11) provinces de la RDC : Kinshasa, Katanga, Bas Congo, Province Orientale, Kasaï Occidental, Kasaï Oriental, Equateur, Sud Kivu, Maniema et Nord Kivu.

Dans ses interventions dans le domaine de PF, l'ASF/PSI a développé la franchise sociale dénommée « Réseau Confiance », regroupant 138 cliniques privées, plus de 400 pharmacies/dépôts pharmaceutiques et une centaine des mobilisateurs communautaires pour accroitre l’accès à l’information correcte sur la PF ainsi que l’accès au service et produits qui respectent les standards de qualité requis. La distribution des méthodes de contraception moderne fait état d’une gamme variée, sous la marque Confiance, composée des pilules combinées et progestatives, contraceptifs injectables de 3 mois, implants_Jadelle, dispositif intra utérin, collier du cycle, contraceptif d’urgence, préservatifs masculins et féminins du fait de leur double protection. En outre, pour renforcer la visibilité de la franchise sociale et de la marque des produits au profit des groupes cibles, ASF/PSI continue à développer un ensemble de moyens de communication et de publicité pour promouvoir davantage la PF qui inclut l’affichage public, posters, bannières, spots radio et télévisés, court métrage. A cela s’ajoute l’importante assistance informatique à travers la « Ligne Verte » pour les appels gratuits destinés à sensibiliser le public sur les thèmes de la planification familiale et à répondre aux questions/préoccupations des appelants concernant l’importance de la PF sur la santé, l’utilisation correcte des méthodes de contraception moderne, la gestion des rumeurs autour de la PF, la localisation des cliniques de PF. En plus de l’offre de service organisée dans les cliniques franchisées grace au financement de l’USAID, ASF/PSI a intégré le service mobile pour l’administration des méthodes PF en stratégie avancée communautaire à Kinshasa à partir du dernier trimestre de 2013 et cela grace au financement du gouvernement Norvegien à travers le projet NORAD.

Entre octobre 2009 et avril 2014, l’ASF/PSI a généré 603,471 CYP. Les efforts restent à fournir pour accroitre l’accès à l’information, au service et produits de PF afin de marquer significativement la contribution de ASF/PSI dans la mise en œuvre du plan stratégique national pour la PF en RDC.

CARE INTERNATIONAL/RDC/CONGO


Jesse Rattan
Chef d'Équipe du Projet SAF-PAC
Email: jrattan@care.org

Elizabeth Noznesky
Chargée de Programme
Email: enoznesky@care.org

Elie Ngoyi
Directeur du Programme SAF-PAC
Email: elie.ngoyi@co.care.org

Adresse:
Avenue Colonel Mondjiba, No. 149A
Commune de Ngaliema
Kinshasa, Democratic Republic of Congo (RDC)

Site Internet

Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) finance l'Aide à l'Accès à la Planification Familiale et aux Soins Post-Avortement (SAF-PAC) de Care International, destinée à réduire les grossesses non désirées et les décès liés aux procédures d'avortement à risques pratiquées lors d'urgences humanitaires, au moyen de : 1) l'augmentation des capacités d'organisation et de financement de l'organisme non-gouvernemental CARE afin de soutenir le développement de la planification familiale, des soins post-avortement, du contrôle des naissances et de la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles, avec un accent mis sur l'accès aux soins des populations les plus vulnérables en situation d'urgence; et 2) l'amélioration de la couverture, qualité, et mise en œuvre de ces services lors de crises aiguës et prolongées. Au travers du SAF-PAC, CARE International intègre ces actions spécifiques à son engagement global lors de ses interventions d'urgence, notamment dans trois pays présentant des situations critiques : la République Démocratique du Congo (RDC), le Tchad et le Pakistan.

En RDC, le SAF-PAC a été mis en place en juillet 2011 à partir de l'initiative RAISE, également connue sous le nom de Uzazi Bora (accouchement sécurisé), qui a mis en place des services sanitaires complets entre 2007 et 2011, notamment des soins obstétriques d'urgence, un centre de la planification familiale et des soins post-avortement dans les provinces du Maniema et du Nord Kivu. Au travers du SAF-PAC, CARE RDC vise à accroître l'action de la planification familiale et la mise en œuvre des soins post-avortement dans les zones de Kasongo dans la province du Maniema, et de Lubero et Kayna dans la province du Nord Kivu. Dans cette optique CARE RDC vise à renforcer l'offre de soins et à en améliorer la qualité, tout en réduisant les barrières sociales à l'accès à ces services. Les employés de 19 institutions sanitaires reçoivent une formation médicale adaptée à leurs spécialités et fondée sur le soutien, l'encadrement et le tutorat, ainsi qu'une aide au diagnostic et à l'utilisation d'un logiciel de monitoring. Dans le même temps, une approche qualitative fondée sur l'analyse sociale, la communication pour le changement comportemental et les partenariats est adoptée afin de réduire les freins à la généralisation des soins. Le SAF-PAC fournit une large gamme de produits contraceptifs, dont la pilule du lendemain et des préservatifs masculins et féminins, ainsi que des méthodes de long terme ayant prouvé leur grande efficacité dans la prévention des grossesses, telles que le stérilet, les implants et les contraceptifs injectables.

COMITÉ INTERNATIONAL DE SECOURS (IRC)


Katherine Tomkins
Email: katherine.tomkins@rescue.org

Adresse:
63 Avenue Colonel Mondjiba
Kinshasa-Ngaliema, BP 8 119

Site Internet

Depuis 1996 le Comité International de Secours a collaboré avec le Ministère de la Santé de RDC dans les domaines de l'intervention d'urgence, la reconstruction communautaire, l'éducation, la lutte contre les violences faites aux femmes et la santé, avec un engagement organisationnel grandissant pour la planification familiale et les soins post avortement dans des contextes humanitaires. Le programme de santé du Comité est développé avec des partenaires nationaux et internationaux dans 39 zones de santé situées dans cinq provinces, dont 70 hôpitaux et 800 centres de soins. Le travail du Comité dans 36 de ces zones de santé est mené en partenariat avec l'organisation Management Sciences for Health, mettant en œuvre le Programme de Santé Intégré (PROSANI), financé par USAID. Grâce à des financements d'autres donateurs, le Comité International de Secours travaille également avec le Ministère de la Santé dans 13 zones de santé où il fournit des services de santé reproductive, de la planification familiale et des soins post avortement . Les activités du Comité dans le domaine de la planification familiale soutiennent le Ministère de la Santé afin de lui permettre d'offrir dans toutes les zones de santé une gamme complète de services de santé. L'approche du Comité se concentre sur trois thèmes clés : la formation des prestataires de services et du personnel de santé, l'équipement et l'approvisionnement des installations sanitaires, et la création de la demande à travers une stratégie adaptée de sensibilisation communautaire. En collaboration avec le Programme National de Santé de la Reproduction, le Comité a crée un Centre de Formation en Santé de la Reproduction à Kinshasa, offrant des opportunités de formation dans le domaine de la planification familiale et de la santé reproductive en général pour le pays.

CORDAID | THE CATHOLIC ORGANISATION FOR RELIEF AND DEVELOPMENT AID


Piet Vroeg
Chargé de Programme Santé
Equipe Afrique Centrale et Occidentale
Département Santé et Bien-être

Email: piet.vroeg@cordaid.nl

Téléphone:
+31(0) 703136522

Télécopieur | Facsimile:
+31(0) 703136511

Site Internet

CORDAID à lancé en 2006 un projet de financement au Sud Kivu dans les zones de santé de Shabunda, Lulingu, Katana, Miti Murhesa et Idjwi. Le projet propose un renforcement des systèmes de santé, dont la planification familiale. Il a permis l'amélioration de la qualité des dispensaires et de l'offre de soins, notamment pour les populations les plus vulnérables des zones rurales. Le projet repose sur un lien direct entre le financement et les résultats: les fournisseurs de services de santé ne sont payés que lorsqu'ils peuvent établir que leurs services se sont améliorés ou que ceux-ci ont effectivement bénéficié à plus de patients grâce aux fonds alloués. Bien que CORDAID ne fournisse ni ne distribue directement des moyens de contraception, elle soutient financièrement les centres de soins afin de les rendre plus abordables et d'en assurer l'approvisionnement. Cette année, CORDAID prévoit de développer la planification familiale à Idwiji, en associant ce moyen de financement à un plan de communication destiné à la création de la demande et le changement comportemental.

En 2012, CORDAID prévoyait de développer la planification familiale à Idwiji, en associant ce moyen de financement à un plan de communication destiné à la création de la demande et le changement comportemental. CORDAID a commencé un nouveau projet en janvier 2013, devant prendre fin le 31 décembre 2015, appelé "Innovation pour la promotion de la santé reproductive et la qualité des services de santé reproductive". Le projet est actuellement mis en oeuvre au Burundi, Sud Kivu et au Rwanda. L'organisation vise à améliorer et augmenter les services de santé sexuelle et reproductive, tout en augmentant l'accès aux commodités sécurisées pour la santé sexuelle et reproductive au Burundi, Rwanda et en RDC.

DKT RD CONGO


Jacques-Antoine Martin
Directeur de DKT en RDC
Email: jacques@dktinternational.org

Adresse:
9A Avenue Mongala, Commune de la Gombe, Kinshasa, RDC

Téléphone:
(+243) 971 014 205

Site Internet

DKT RD Congo est affilié à DKT International et travaille pour l'augmentation de l'accès aux méthodes de la planification familiale à travers un programme de marketing social en santé reproductive. Actif dans 17 pays, DKT s'est implanté en RDC en 2010 avec le lancement du préservatif « OK Condoms » dès le mois de juillet de la même année. En mai 2011, l'organisation a lancé sur le marché une pilule contraceptive, un stérilet et de nouveaux préservatifs. DKT RD Congo lancera ces produits sous sa propre marque au début de l'année 2012, et va intègrer également de nouveaux produits contraceptifs à son portfolio. DKT RD Congo a débuté ses activités à Kinshasa, puis s'est implantée dans l'ex-Bas Congo (Kongo Central) et dans la province du ex-Bandundu, et prévoit d'étendre son programme dans d'autres provinces du pays dans les deux prochaines années. DKT RD Congo organise également des formations pour les docteurs et les infirmiers sur les méthodes contraceptives de long terme, ainsi que des formations pour les pharmaciens et les mobilisateurs communautaires.

En Juillet 2016, DKT RD Congo lance son projet pilote pour la jeunesse « Batela Lobi Na Yo » afin de repenser la contraception comme un outil d’émancipation pour la jeunesse Congolaise, filles comme garçons et inspirer une génération de jeunes gens à Kinshasa à se protéger et construire leur futur au travers des méthodes contraceptives. Ce programme est une initiative de la société DKT International, oeuvrant pour la fondation Bill & Melinda Gates, implémenté en premier lieu dans les communes de Masina, Kimbanseke et Bumbu à Kinshasa.

 

ÉCOLE DE SANTÉ PUBLIQUE ET DE MÉDECINE TROPICALE DE L’UNIVERSITÉ DE TULANE – TULANE INTERNATIONAL LLC (TILLC)


Arsene Binanga
Directeur des programmes PF en RDC

tél:
+243 81 6868 642
Email:
abinanga@tulane.edu
Skype:
arsene1969

Tulane International LLC - DRC
14 Avenue Sargent Moke
Quartier Socimat, Commune de Ngaliema
Kinshasa - DRC

Paul Lusamba
Email:
luspauls@gmail.com

Jane T. Bertrand, PhD
Investigateur principal

Endowed Chair, Département pour la gestion et les politiques de santé mondiale (TB-46)
Email: Bertrand@tulane.edu

Address:
1440 Canal Street, Suite 1900,
New Orleans, LA 70112

tél:
504.988.7107
télécopieur:
504.988.3783
Skype:
bertrand_tulane

David R. Hotchkiss, PhD
Directeur technique, recherche sur les opérations et l’évaluation d’impact (ORIE)
Professeur, Vice-chair, Département de la santé communautaire mondiale et de sciences du comportement à l'Université de Tulane

Email: hotchkis@tulane.edu

Address:
1440 Canal Street, Suite 1900,
New Orleans, LA 70112

tél:
504.988.3289
télécopieur:
504.988.1568
Skype:
david.hotchkiss

L’École de Santé Publique et de Médecine Tropicale de Tulane a repres ses activités en RDC pour travailler dans la planification familiale (PF) en 2010, reprenant le travail commencé par Jane Bertrand, Investigatrice Principale, dans les années 1980. Tulane –qui opère en RDC en tant que Tulane International (TILLC)- a ouvert ses bureaux dans le compound Safricas en juillet 2013. L’équipe de Tulane est actuellement impliquée dans de nombreux projets. Tulane est contractuel principal du projet ACQUAL II, co-financé par la Fondation Bill et Melinda Gates et la Fondation David et Lucile Packard, et visant à augmenter le taux de prévalence contraceptive moderne (TPCm) dans la capitale du pays, la ville de Kinshasa. Le projet implique l’expansion d’un programme de distribution à base communautaire (DBC) dans toute la ville, ainsi que des activités de création de la demande. Les sous-contractuels de ce projet sont l’ABEF, SANRU, le Centre pour les Programmes de Communication/Johns Hopkins, l’Association de Santé et Développement (ASD) et GESProsoft. Tulane est également sous-contractuel de plusieurs autres projets : Advance Family Planning (AFP), PMA2020 et Track20. Pour toutes ces activités, Tulane travaille en étroite collaboration avec le Programme National de Santé de la Reproduction (PNSR) et le Programme National de Santé de l’Adolescent (PNSA). En plus de promouvoir des programmes de PF forts, Tulane a mené et publié de nombreuses études qui soutiennent le principal objectif d’augmenter le TPCm du pays.

Tulane travaille également comme sous-traitant sur plusieurs projets:
(1) Projet d'Accès aux Soins de Santé Primaires (ASSP) d'IMA World Health, financé par DFID, dont le module de recherche sur les opérations et l'évaluation d'impact (ORIE); (2) Advance Family Planning, un projet de plaidoyer financé par l'Institut Bill & Melinda Gates pour la Population et la Santé de la Reproduction de l'École de Santé Publique Bloomberg de l'Université Johns Hopkins; et (3) PMA2010, également financé par l'Institut Gates, dans le cadre duquel Tulane a conduit une enquête de référence auprès de la population sur l'usage de contraceptifs à Kinshasa, en utilisant la technologie mobile innovante.

EngenderHealth


Dr. Michel Mpunga

Senior Program Manager

mmpunga@engenderhealth.org

Address:
Concession Cotex
Bâtiment 5B
Avenue colonel Mondjiba 372
Ngaliema
Kinshasa DRC

Tel. No.  +243 (998) 133 802

Site Internet

EngenderHealth est une des principales organisation mondiale de la santé des femmes qui s'assure que chaque grossesse est prévu, chaque enfant est voulu, et chaque mère a la meilleure chance de survie. Nous formons les professionnels de la santé et des partenariats avec les gouvernements, les organismes sans but lucratif, et les communautés dans près de 20 pays à travers le monde.

 

Développer la planification familiale

 

A travers le projet « d'élargir le projet de planification familiale » (ExpandFP), EngenderHealth prend en charge le ministère de la santé de la République démocratique du Congo (RDC) pour renforcer la capacité d’accessibilité en zone de santé  par les prestataire de formation en planification familiale, y compris la plus difficile d'offrir les méthodes contraceptives réversibles- ex : les implants hormonaux et les dispositifs intra-utérins (DIU). L'approche est d'accroître l'accès aux contraceptifs et les options en rendant les services de planification familiale disponible tous les jours à neuf cliniques dans la grande région de Kinshasa, ainsi que l'organisation d'événements de planification familiale périodiques spéciales qui offrent des services gratuitement. Ces événements incluent des services gratuits au neuf installations une fois par mois et de services externes mobiles, qui servent souvent plus de 1 000 clients par semaine. Dans les deux premières années du projet, près de 33 000 clients ont reçu des services de planification familiale à Kinshasa, et environ 89  % de l'année 2 clients ont adopté volontairement des implants. Les évidences non-scientifique  pointent à plusieurs raisons pour cette forte demande des implants : une demande latente pour cette méthode très efficace ; le fait qu'il s'agit d'une nouvelle option pour les femmes ; et les récentes activités de formation et d'amélioration de la qualité de divers donateurs. En 2015, l'ExpandFP a mené une étude client en RDC, en Ouganda et en Tanzanie, afin de mieux comprendre les perceptions de la qualité et de la méthode de choix. L'étude a révélé que les clients à tous les points de service sont venus à la grande majorité avec une méthode de service à l'esprit, la plupart citant les implants hormonaux contraceptifs. Dans les trois pays, les clients interrogés ont déclaré qu'ils étaient satisfaits de la qualité des services fournis et ont été en mesure de recevoir leur méthode de choix.

ExpandFP a lancé une nouvelle étude pour examiner des façons d'améliorer l'intégration de la planification familiale tout au long de divers services de soins de santé, en particulier pour les femmes qui suivent l'accouchement dans les hôpitaux services à Kinshasa. Un autre domaine d'enquête est sur l'impact du coût sur les clients potentiels dans le choix de la contraception, puisque ces services comportent un coût important pour les clients. Les résultats de l'étude sont attendus à la fin de 2017.

 

Soins de la fistule PLUS

depuis 2008, EngenderHealth a travaillé pour améliorer la qualité et l'accès aux services de prévention et de traitement de la fistule en République démocratique du Congo (RDC). De 2008 à 2013, EngenderHealth a établi un partenariat avec les établissements de santé afin de former les prestataires en counseling, la réparation chirurgicale de la fistule, et des soins de suivi, ainsi qu'améliorer l'accès et la qualité des soins obstétriques d'urgence et les services de planification familiale. Aujourd'hui, EngenderHealth continue à travailler à l'éradication de la fistule en RDC par la fistule Care Plus, le plus grand projet financé par le gouvernement des États-Unis à ce jour l'effort de se concentrer sur le traitement et la prévention des traumatismes obstétricaux, et la fistule iatrogène. Avec le soutien de l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), la fistule Care Plus effectue une gamme complète des efforts pour restaurer la dignité des femmes souffrant de fistules et de s'attaquer aux causes profondes de sorte que de nouveaux cas peuvent être évités. L'intégration des services de planification familiale avec les services de santé maternelle et la fistule est un élément clé du projet. Soins de la fistule et actuellement en charge de la fistule et des services des activités de prévention, y compris l'accès à la planification familiale et/ou de soins obstétriques d'urgence, à cinq installations en RDC :

FHI 360


Dr. Yaya Drabo
Chef de Mission
Email: ydrabo@fhi360.org

Adresse:
8, Ave. Nyembo, Quartier Socimat
Kinshasa/Gombe, RDC

Téléphone:
(+243) 819-495-930

Site Internet

Le projet C-Change, financé par USAID de 2007 à 2012, subventionne une large gamme d'activités de communication et de développement de compétences en RDC. C-Change travaille principalement avec le gouvernement et des partenaires non-gouvernementaux pour repositionner la planification familiale dans le pays. Le projet a apporté une assistance technique ainsi que son soutien à l'organisation d'une grande réunion nationale sur la PF en décembre 2009. Cette activité a permis la création d'un forum intersectoriel composé de membres du gouvernement, de donateurs publics et de sociétés privées, qui a permis d'établir collectivement la planification familiale comme une priorité nationale de développement. C-Change a également apporté une assistance technique à la création de supports de communication, tels que des scénarios et des feuilletons radio destinés à promouvoir la PF. Au travers de sa collaboration avec des partenaires tels que PROSANI, le projet a bénéficié d'une large diffusion en RDC.

HEAL AFRICA


Neema Mayala
Email: mayalaneema@yahoo.fr
Téléphone:
+243.999131984

Dr. Jean-Robert Likofata
Directeur de Programme, HEAL Africa
Email: likofataesanga@yahoo.fr
Téléphone:
+243 (0)993284490

Adresse:
111, Avenue des Ronds Points
Goma, DR Congo

Site Internet

Le Programme de Soins Prénataux et de Micro-assurance « Safe Motherhood » de Heal Africa est une action sanitaire mise en œuvre dans les villages ruraux de Goma et destinée à accroître l'accès aux soins et à promouvoir le contrôle des naissances auprès des femmes enceintes et en âge de procréer. Les femmes payent une cotisation leur permettant d'être membre de groupes de micro-assurance durant leur maternité, et leur donnant accès à une aide, une formation et des soins médicaux appropriés au cours de leur grossesse, de l'accouchement et des soins néonataux. Chaque groupe reçoit une bourse lui permettant de générer suffisamment de revenus pour gérer ses propres frais de contrôle des naissances. Chaque membre bénéficie en outre d'une formation sur l'ensemble des moyens de contraception, dont la méthode des Jours Fixes®, actuellement la plus couramment utilisée en raison de l'approvisionnement insuffisant en contraceptifs. Le programme vise à impliquer les hommes, les dirigeants locaux et les guides spirituels dans les processus de PF, afin d'assurer leur bonne compréhension des problématiques de santé reproductive, maternelle et infantile, et de les associer au processus d'accouchement. Les sages-femmes, infirmières et médecins sont formés au travail d'équipe et les sages-femmes sont équipées et entraînées en vue de pratiquer des accouchements en conditions de sécurité optimales. Le projet fournit des stérilets, des implants, des contraceptifs injectables, diverses pilules contraceptives, des pilules du lendemain, des préservatifs et des outils de comptage des jours du cycle de fertilité (Collier du Cycle®).

INTERNATIONAL MEDICAL CORPS (IMC)


Robert Lankenau
Directeur RDC
DR Congo, International Medical Corps (IMC)

Téléphone:
+243 (0)99 13 88 055
Email: rlankenau@internationalmedicalcorps.org

Site Internet

L'IMC dispose d'un programme de renforcement de la santé reproductive et maternelle dans la zone de santé du Chambucha (province du Nord Kivu), mis en place en mai 2011 et devant prendre fin le 15 juin 2012. Ce programme vise à développer les compétences des travailleurs de la santé, la formation aux méthodes de contraception, l'organisation d'ateliers de sensibilisation avec les dirigeants communautaires, les leaders d'opinion et les acteurs locaux, et la mise en place de campagnes de communication. Les principaux donateurs de ce programme sont la Fondation de la Famille Hickey, la Jewish World Watch et le Fonds des Nations Unies pour la population. Le programme organise notamment la distribution de préservatifs, de pilules contraceptives telles que Microgynon, Microlut ou Depo-provera, et d'implants dans les cliniques du Nord Kivu.

JANE GOODALL INSTITUTE (JGI)


Dario Merlo
Email: dario_jgi@yahoo.fr

Adresse:
Avenue of Accassias N°24, Quartier des Volcans
Goma, RDC

Site Internet

L'Institut Jane Goodall à débuté son Projet de Planification Familiale Communautaire en 2004 avec l'objectif de fournir les premiers services de soins et de la planification familiale à une population isolée de 580 000 personnes dans 3 zones de santé rurales du Maiko, Tanya et Kahuzi Biega. Le projet a permis d'augmenter l'accès à la contraception par le rétablissement des centres de soin et par la formation des fournisseurs et des distributeurs locaux qui transmettent de l'information sur la planification familiale. Cette action s'inscrit dans un projet plus large de protection de l'environnement et de l'écosystème local. Elle vise principalement à rendre accessibles les méthodes de contraception dans les zones de santé et à former les fournisseurs locaux à cet effet. Les contraceptifs distribués incluent la pilule Depo-Provera, des stérilets, des outils de comptage des jours du cycle de fertilité (Collier du Cycle®) et des préservatifs.

MANAGEMENT SCIENCES FOR HEALTH (MSH)


Dr. Ousmane Faye
Chef de Mission, IHP
Email: ofaye@msh.org

Adresse:
4 Avenue des Citronniers, Commune de la Gombe
Kinshasa, RDC

Téléphone:
(+243) 99 20 06 180

Site Internet

Le projet de santé intégré PROSANI (2010-2015) est financé par USAID et mis en œuvre conjointement par MSH, le Comité International de Secours et Overseas Strategic Consulting Ltd., en vue d'améliorer le maintien et le développement de l'accès et l'usage des produits et des services de santé. PROSANI travaille dans 80 des 515 zones de santé que compte la RDC, dans le Kasaï Occidental, Kasaï Oriental, Katanga et Sud Kivu. La planification familiale est l'un des douze thèmes couverts par le projet. Le programme à été initialement conçu pour soutenir le Plan National de Développement de la Santé, dont la principale mission est de renforcer les compétences d'organisation et de gestion de l'ensemble des acteurs du domaine de la santé, afin d'améliorer l'accès, la disponibilité et la qualité des services de santé. PROSANI réalise des ateliers de formation destinés aux travailleurs de la santé, contribue à l'amélioration de la qualité des services et des soins, fournit des médicaments, des produits de base et des produits finis, améliore les infrastructures sanitaires, encourage l'optimisation des performances par un système de récompense aux institutions fondé sur les résultats obtenus, et permet aux communautés locales de contrôler leur propre développement. PROSANI fournit une combinaison de méthodes contraceptives modernes et traditionnelles incluant des stérilets, implants, préservatifs, plusieurs combinaisons de contraceptifs oraux ou injectables, ainsi que la méthode de comptage des jours du cycle de fertilité (Collier du Cycle®) et la méthode de lactation (LAM). Le programme a installé quatre relais communautaires par zone de santé chargés de distribuer localement des produits contraceptifs non médicaux tels que les préservatifs masculins et féminins, le Collier du Cycle® et les spermicides. Les personnes intéressées par d'autres méthodes sont orientées vers des centres locaux de la planification familiale. Des bicyclettes sont fournies aux distributeurs locaux des 80 zones de santé afin d'étendre la couverture de ces services.

Enfin, PROSANI a mis en place le Programme d'Amélioration de l'Accès aux Produits et Services Pharmaceutiques (SIAPS), initié en 2011 et qui s'étendra jusqu'en 2016 grâce à un financement de USAID. Ce programme donne suite aux avancées du programme précédent, le Programme de Renforcement du Système Pharmaceutique (SPS), en développant l'accessibilité de services et produits pharmaceutiques de qualité.

MÉDECINS DU MONDE FRANCE


Pascale BARNICH MUNGWA
Représentante Mission RDC
Email: genco.drc@medecinsdumonde.net
Téléphone:
+243813132676

Anne CHEYRON
Coordinatrice programme Kinshasa
Email: coord.edr.drc@medecinsdumonde.net
Téléphone:
+234815178212

Patrick LUNZAYILADIO LUSALA
Coordinateur Médical Kinshasa
Email: medco.kinshasa@medecinsdumonde.net
Téléphone:
+243817156137

Adresse:
Avenue Panzi, n° 4
Quartier Basoko
Commune de Ngaliema
Ville de Kinshasa
R.D.C

Médecins du Monde France (MdM-F) accompagne depuis 1999, la société civile Congolaise et les autorités, dans des programmes de promotion de la santé des personnes les plus vulnérables, à Kinshasa et ailleurs dans le pays.

En 2009, pour répondre aux besoins des jeunes filles qui vivent dans les rues de Kinshasa et leur permettre de prévenir des grossesses non désirée, MdM-F et ses partenaires (l’Aide à l’Enfance Défavorisée et la Communauté du Chemin Neuf) leur proposent l’accès à la contraception. Une enquête CAP réalisée en 2014, montre qu’en 4 ans de programme (2009 à 2014), l’utilisation du contraceptif est passée de 3 à 43 % alors que le taux d’interruption volontaire de grossesses a baissé de 40 à 23%.

Fort de cette expérience, MdM-F a ouvert, mi-2014, un programme basé sur les droits et l’accès à la santé sexuelle et reproductive (SSR) pour les jeunes et adolescents à Kinshasa. Effectivement, cette population est plus vulnérable aux barrières géographiques, financières et sociales qui entravent l’accès aux services de SSR. La déstructuration du tissu social, lié à l’urbanisation extrêmement rapide, a accentué le manque de communication et d’éducation en SSR. Il contribue au développement de connaissances inexactes et de pratiques à risque.

Ainsi, dans un premier temps, deux zones de santé seront appuyées (Kingabwa et Selembao) afin de développer un modèle opérationnel basé sur trois axes : i) le renforcement de l’offre de services basée sur une approche conviviale et l’amélioration du lien entre les jeunes et le centre de santé ; ii) la mobilisation communautaire pour augmenter la demande de services et promouvoir des changements effectifs et durables ; iii) le plaidoyer, en lien étroit avec la société civile, pour favoriser un cadre légal répondant aux réalités des jeunes. L’accès à la contraception, au cœur de ce programme, sera travaillé en lien avec les questions de violences sexuelles, d’infections sexuellement transmissibles (dont le VIH) et des conséquences des avortements illégaux et non sécurisés.

MÉDECINS SANS FRONTIÈRES PAYS-BAS (MSF PAYS BAS)


Barbara REHBINDER
Email: msfocb-kinshasa-com@brussels.msf.org
Téléphone:
+ 243 81 95 00 375

Patient LIGODI
Email: ligodipatient@hotmail.fr
Téléphone:
+243 (0)993284490

Adresse:
19 Ave. Sankuru
Kinshasa/Ngaliema, RDC

Médecins Sans Frontières travaille en RDC depuis 1981 et mène actuellement des projets en Équateur, Province Orientale, Nord Kivu, Sud Kivu, Maniema, Katanga et Kinshasa. L'équipe d'MSF, constituée de 2,766 employés en RDC en 2010, offre des soins médicaux et des services de planification familiale gratuits. MSF soutient des hôpitaux, des centres de soins et des cliniques mobiles dans plusieurs provinces, dans le but d'atteindre des populations vivant dans des régions reculées, notamment dans les zones de santé de l'Est du pays ravagé par la guerre. En complément de la mise en œuvre de campagnes de vaccination et de programmes de nutrition, MSF fournit des soins chirurgicaux d'urgence, du soutien psychologique, des soins maternels et pédiatriques, et des services de planification familiale. MSF offre des conseils dans le domaine de la planification familiale, des préservatifs masculins, des pilules contraceptives et la pilule du lendemain, ainsi que des implants dans des centres de soins et des hôpitaux. L'ONG offre également un soutien médical, psychologique et social aux victimes de violences sexuelles dans des cliniques mobiles, des centres de soins et des hôpitaux, ainsi qu'une formation aux femmes conseillères. Des contacts pour des consultations spécialisées peuvent être fournis par MSF dans les cliniques mobiles en cas de besoin.

MERLIN


Arthur Sarazin
Directeur
Nord Kivu, RDC

Email: nkivu.dp@merlin-congo.org

Téléphone:
+4402070141637

Adresse:
No 16 Avenue des Ecoles
Quartier des Volcans
Commune de Goma
Province de Nord Kivu

Site Internet

MERLIN est la principale œuvre de bienfaisance britannique spécialisée dans le domaine de la santé. Depuis 1997, l'association travaille en partenariat avec le Ministère de la Santé de RDC en vue d'apporter un soutien d'urgence et de transition au système de santé, particulièrement dans les provinces du Maniema et du Nord Kivu.

Au Nord Kivu, MERLIN s'associe également aux associations locales et aux communautés dans le but d'améliorer l'accès à une sexualité sans risque et à un système de contrôle des naissances. Le programme de planification familiale participe au renforcement de l'accès à la santé en fournissant une gamme de services allant du court au long terme, ainsi que des méthodes définitives et des soins post-avortement.

Au cœur de ce programme, une formation complète en planification familiale, couvrant la sensibilisation et la théorie ainsi que les compétences techniques et la prescription. La formation est dispensée par du personnel national amplement renseigné sur les services de la planification familiale et les soins post-avortement, assurant des services de qualité sur le terrain. MERLIN et le Ministère de la Santé conduisent des sessions de suivi permettant de contrôler l'évolution de la transmission des nouvelles compétences. Tous les équipements et les outils de gestion nécessaires sont fournis dans le cadre de ce programme.

Enfin, le projet vise à sensibiliser les membres de la communauté sur l'existence et les bénéfices des services de planification familiale et des soins post-avortement dans leur centre de santé local. MERLIN organise cette campagne de sensibilisation en partenariat avec des associations locales, des travailleurs de la santé et des leaders d'opinion et religieux. Le programme comprend une formation individuelle à la transmission de ces connaissances, permettant aux travailleurs de la santé de transmettre à leur tour ces informations aux communautés.

PATH


Trad Hatton, MA MHS
Chef de Mission ProVIC
Email: thatton@provic.org

Adresse:
Immeuble Cavale II, #10/13
Ave. Mutombo Katshi
Gombe, Kinshasa, RDC

Site Internet

PATH reçoit des financements de USAID et du Plan d'Urgence de la Présidence américaine pour la Lutte contre le Sida (PEPFAR) pour mettre en place le Programme intégré du VIH/SIDA au Congo (ProVIC) sur 5 ans et avec un budget de 45 millions de dollars. Lancé en octobre 2009, le projet se déroulera jusqu'en septembre 2014. Il permet la collaboration entre différents partenaires publics et privés à de multiples niveaux dans quatre provinces (Kinshasa, le Bas Congo, le Katanga et le Sud Kivu) où le virus du Sida est particulièrement répandu. Son action se destine à réduire l'impact de ce virus sur la population séropositive et sidaïque. La stratégie de développement du programme se fonde sur une approche de communautés modèles (« Champion Community »), qui pousse les communautés à concevoir, organiser et évaluer leur propre plan d'action adapté à leurs spécificités locales, dans le but d'améliorer les conditions sanitaires des populations les plus vulnérables. Le programme promeut l'accès généralisé au conseil et au dépistage du Sida, notamment auprès des populations jugées à risque, principalement au moyen d'unités mobiles de dépistage de nuit auprès des prostituées, des mineurs et des chauffeurs routiers. Le programme soutient actuellement des actions de prévention chez les femmes enceintes (PMTCT, Preventing Mother-To-Child Transmission), dans le cadre de l'application des dernières directives de l'OMS dans 22 centres de soins, et bientôt 45 à travers la RDC. Le projet travaille également à l'amélioration de la qualité du service hospitalier au travers de la formation du personnel et un accès accru aux diagnostics. Enfin, PATH propose des outils de comptage des jours du cycle de fertilité (Collier du Cycle®), des pilules contraceptives, des préservatifs masculins et féminins, des implants, des stérilets, des contraceptifs injectables et des informations sur la méthode de lactation.

PATHFINDER INTERNATIONAL


Aben NGAY
Country Representative for the Democratic Republic of the Congo 

Téléphone:

+243817408684

+243819066668

Address:
Pathfinder International—DRC
1, Avenue du Paradis, Q/Basoko
Commune de Ngaliema, En face de Jewels School
Kinshasa, DRC

Site Internet

 

En Avril 2013, Pathfinder International a commencé à implémenter une sous-traitance avec IMA World Health pour le projet d’accès aux  soins de santé primaires,  financé par le Département du Royaume-Uni pour le développement international (DFID).

Le projet vise à renforcer les systèmes de santé et de fournir une assistance technique en vue d'accroître l'accès de la population au paquet minimum d’activité du Ministère de la santé
  pour les soins de santé primaires.

 

Pathfinder renforce la capacité du Ministère de la Santé au niveau central et provincial, en partenariat avec ses partenaires d'exécution et de diriger la composante santé de la reproduction du projet, en mettant l'accent sur les stratégies de contraception et de genre.

Au cours de la première année du projet, Pathfinder a coordonné une formation axée sur les compétences des formateurs pour leurs homologues du ministère et des partenaires de mise en œuvre, qui à leur tour ont formé le personnel de formation sanitaires et les agents de santé communautaires dans 56 zones de santé. Les thèmes de formation comprenaient la planification familiale, les soins post-avortement, la gestion clinique de la violence sexuelle et basée sur le genre, les soins essentiels du nouveau-né, et soins obstétricaux d'urgence.

 

 Dans un effort pour renforcer la durabilité, Pathfinder a également fourni un appui technique au Ministère de la santé dans l'examen et la mise à jour des manuels de formation pour la formation axée sur les compétences, et a développé des guides de l'animateur ainsi que  les manuels des participants sur les sujets mentionnés ci-dessus. Une fois que ces documents ont été finalisés, Pathfinder a mené l'orientation des 33 formateurs des formateurs et 90 formateurs provinciaux (67 hommes et 23 femmes) sélectionnés  ont été orientés sur des sujets de RMNH.

 

 Pathfinder a également participé à la finalisation du plan de planification familiale nationale pour la période 2014-2020.

La deuxième année du projet Pathfinder sur l’accès aux soins de santé primaires a connue
  une accélération des activités de planification familiale et de santé génésique.

 

Le Plaidoyer et les activités de mobilisation sociale au niveau communautaire ont augmenté  la demande pour la contraception, tandis que l’amélioration de la gestion des commodités et des établissements a amélioré la qualité des services dans 943 établissements de santé.

 

 

Depuis Janvier 2015, PATHFINDER INTERNATIONAL, en partenariat avec African Population and Health Research Center, ExpandNet, Intrahealth International, Management Sciences for Health et PATH,  met également en œuvre le Projet  Evidence to Action (E2A)  financé par l’USAID.

 

Ce projet vient en appui au gouvernement et contribue à ses efforts pour réduire la mortalité maternelle et infanto-juvénile. Il vise le renforcement des services de planification familiale et de santé de la reproduction, basé essentiellement sur la distribution à base communautaire (DBC) des contraceptifs  et des produits pour la prévention de la déshydratation due à la diarrhée (SRO, Zinc et purifiant d’eau).

 

Ce projet appuie 15 zones de santé dont 6 à LUALABA, 5 à LOMAMI et 4 au KASAI CENTRAL, et a pour objectifs de : (1) Etendre à plus grande échelle la prestation d’une gamme de services de qualité de planification familiale et de SMNE au niveau communautaire, (2) Augmenter la prise de conscience et la demande des services de planification familiale dans les communautés, (3) Renforcer la mobilisation communautaire pour une plus grande égalité de genre et une participation accrue des hommes dans les activités de PF/SR et de SMNE, (4) Appuyer les DPS et les ECZS dans la coordination et le management des activités SMNE/PF.

 

En considérant la période allant de Mai 2015 à Juin 2016, les ADBC ont conseillé en PF, 241.410 personnes dont  89.745 hommes et 151.660 femmes, parmi lesquelles 60.111 de moins de 20 ans de deux sexes confondus. 84.190 nouvelles acceptantes ont adhéré à une des méthodes de PF. La stratégie avancée (sortie conjointe prestataire clinique et ADBC) a permis d’atteindre les clientes des zones d’accès difficile et d’administrer certaines méthodes cliniques dans la communauté  dont : 6.335 DMPA  (y  inclut  Sayana Press) et 4.685 implants (y inclut  Implanon NXT).

 

 

 

Les distributeurs à base communautaire n’administrent pas, selon les normes en vigueur en RDC, le DIU, la Jadelle, l’implanon classique et la pilule du lendemain.

 

Les leaders communautaires, les membres de CODESA, les membres des communautés championnes et les jeunes pairs éducateurs formés, contribuent dans l’augmentation de la demande de services et le changement de comportements des populations.

 

 

 

Les ADBC ont également distribué 15.323 sachets sel de réhydratation orale et 14.360 cures de zinc dans le cadre de la lutte contre la déshydratation due aux maladies diarrhéiques.

 

Leçons apprises

 

• La stratégie avancée permet de renforcer la confiance de la communauté vis-à-vis des ADBC actifs dans les aires de santé, et surtout d’élargir la gamme des contraceptifs accessibles au niveau de la communauté (en l’occurrence les injectables et les implants)

 

L’implication des autorités politico-administratives et leaders locaux impacte positivement sur les interventions au niveau communautaire

 

          Le rapprochement des prestataires cliniques aux acteurs communautaires facilite la communication et la complémentarité sur terrain

 

          Les leaders communautaires bien informés peuvent constituer des alliés incontournables dans l’acceptabilité et l’appropriation des interventions de la SR/PF par la communauté

 

          La bonne gestion des effets secondaires dus aux contraceptifs peuvent contribuer à dissiper les rumeurs autour de la PF

 

SAVE THE CHILDREN


Dr. Jean Bosco Muyisa
Chargé du Projet de Santé Reproductive
Email: Jeanbosco.Muyisa@savethechildren.org

Adresse:
Bureau Save the Children,
Avenue du Port no. 31,
Quartier les Volcans,
Goma, North Kivu Province, DRC

Téléphone:
+243 (0) 8106266873

La force de Save the Children repose sur sa présence mondiale et son engagement auprès des enfants et des femmes touchés par un conflit. Notre expérience nous a démontré que les communautés confrontées à une situation de conflit souffrent d’un grave manque de planification familiale (FP) et d’accès aux soins post-avortement (SPA). Du reste, des carences importantes demeurent dans l’offre de ces services, particulièrement auprès des personnes déplacées et des réfugiés. En conséquence, la mise à disposition de ces services est devenue un élément clé de notre programme d’urgence de santé. Save the Children travaille avec des spécialistes en PF et SPA, prêts à être déployés pour répondre à une situation de crise, dans le but de soutenir l’introduction et le développement de services de qualité. Save the Children collabore également avec un réseau de plus de 1 000 professionnels de la santé partout dans le monde, spécialisés en PF, en santé reproductive et d’autres éléments permettant la survie des enfants.

Save the Children travaille actuellement dans le Nord Kivu, dans l’Est de la RDC, au travers d’un projet intitulé Uzazi Bora --qui signifie en Swahili « de meilleures grossesses pour des accouchements plus sûrs ». Ce projet a pour but de sensibiliser 559,651 personnes en leur donnant accès à des services de PF et des SPV de qualité dans 30 centres de santé sélectionnés. La majorité des bénéficiaires de ce programme ont été déplacés en raison d’un conflit et sont sujets à des vulnérabilités spécifiques.

L’élément principal de ce projet se concentre sur le renforcement des capacités des centres de santé participant au programme dans le but d’offrir des services de PF et des SPA de qualité. Cet objectif nécessite la distribution d’équipement et de médicaments clés ainsi que la formation régulière de prestataires de services de PF et de SPA dans le but d’augmenter leur capacité, engagement et expertise. Dans un même temps, l’équipe de Save the Children a également concentré ses efforts à la déconstruction des préjugés et des barrières culturelles qui freinent l’acceptation de la planification familiale. Par exemple, après avoir identifié à Masisi la nécessité de l’accord du mari pour qu’une femme puisse utiliser une méthode de planification familiale, l’équipe de Save the Children soutient désormais un réseau de travailleurs communautaires qui rendent visite aux foyers et conseillent les femmes et leurs maris sur les options de planification familiale disponibles.

La participation des enfants et adultes dans la conception et l’exécution de ce projet est fondamentale. Des professionnels de la santé se rendent ainsi dans les clubs de filles et de garçons des écoles travaillant déjà avec Save the Children pour sensibiliser les jeunes sur la santé reproductive, la planification familiale et les soins post-avortement. Les enfants et les jeunes sont ensuite invités à monter une pièce de théâtre ou créer une chorégraphie autour du thème de la planification familiale dans le but de montrer aux adultes et à d’autres membres de la communauté comment les effets de la planification familiale affectent leur vie, tout en leur permettant de partager leurs histoires et de sensibiliser leur communautés.

WORLD WILDLIFE FUND (WWF)


Didier Mazongo
Email: Dmazongo@wwfcarpo.org

Christine Tam
Email: ctam@wwf.panda.org

Adresse:
WWF RDC, Programme Office
14, Avenue Sergent Moke, Commune de Ngaliema
Kinshasa, RDC

Site Internet

Le WWF s'est associé aux autorités sanitaires gouvernementales et locales de la RDC, ainsi qu'a l'Institut de Santé Reproductive de l'Université de Georgetown dans le but d'apporter des services et des informations relatives à la planification familiale et au contrôle des naissances dans la région isolée et sous-approvisionnée du Parc National de Salonga. Son programme Population-Santé-Environnement (PSE) est soutenu par USAID et le groupe privé Johnson & Johnson depuis 2008 et jusqu'en 2011, par la Banque Mondiale depuis 2012, et a obtenu une livraison de contraceptifs de USAID à Kinshasa. Le WWF travaille à la protection des ressources naturelles du bassin du Congo pour que les écosystèmes forestiers et aquatiques continuent de nourrir la population locale. Par son association aux projets de PF et de contrôle des naissances, et grâce à son approche spécifique, le WWF répond à une demande non satisfaite de PF représentant 46% de la population adulte locale au début du projet. Le WWF organise l'accès aux méthodes contraceptives grâce, d'une part, au développement des compétences des médecins agissant dans le cadre des infrastructures nationales, et d'autre part au développement d'un réseau de distributeurs locaux. Cette approche encourage également les femmes à prendre part à la conservation et la gestion des ressources naturelles et de la santé de leur famille. Enfin, cette action tend à générer une disposition générale des communautés locales à soutenir le cœur de l'action de WWF : grâce au programme d'éducation intégré PSE, la population perçoit mieux les liens existants entre leur propre santé et l'état de conservation de leur environnement. Le WWF permet l'accès aux pilules contraceptives, aux préservatifs masculins et féminins et aux outils de comptage des jours du cycle de fertilité (Collier du Cycle®).